ATTENTION – RECTIFICATION : Revoici la dépêche corrigée: L’INNOVATION ET LA PRESERVATION DE L’ENVIRONNEMENT ET DES RESSOURCES NATURELLES, AU CŒUR DE LA STRATEGIE DU GROUPE OCP ET DE SA FILIALE PHOSBOUCRAA

0
57

Lancement de projets d’envergure visant le développement socio-économique régional :

La technopole Foum El Oued, une cité du savoir et de l’innovation au service du développement des provinces du Sud
Le complexe industriel intégré de production d’engrais et le nouveau wharf

Avec près de 19 milliards MAD (1,95 milliards USD) investis, Phosboucraa, filiale du Groupe OCP, et la Fondation Phosboucraa, lancent des projets d’envergure au profit des régions du Sud du Maroc*.

Ces différents projets s’inscrivent dans une démarche globale et intégrée visant à promouvoir le développement et la dynamisation de l’écosystème industriel et socio-économique régional.

Le développement industriel de Phosboucraa inclut, une technopole ainsi que la construction d’un complexe intégré de production d’engrais qui permettra de diversifier son portefeuille produits.

Une technopole en faveur de l’enseignement et de la recherche académique

Pour renforcer le positionnement des régions du Sud, la Fondation Phosboucraa lance la Technopole Foum El Oued – Laâyoune.

Avec un investissement de 2 milliards MAD (205 Millions USD) à horizon 2022 et s’étalant sur 126 ha, la Technopole abritera l’Université Mohammed VI Polytechnique Laâyoune qui sera orientée vers la recherche, l’innovation et la formation dans les domaines des sciences et techniques relatifs aux zones arides et sahariennes incluant un pôle d’enseignement et de R&D autour des thématiques économiques et environnementales liées à ces zones.

Elle sera également dotée d’un centre de Compétences Industrielles et d’un Lycée d’Excellence.

Phosboucraa : diversification des activités industrielles et développement de l’écosystème régional

Près de 17 milliards MAD (1,74 milliards USD) répartis entre la construction d’un complexe intégré de production d’engrais qui permettra de diversifier son portefeuille produits et le nouveau wharf. Outre le traitement et l’exportation de la roche phosphatée, Phosboucraa produira et exportera aussi de l’acide phosphorique et de l’engrais.

Innovation et développement durable

Ces nouveaux projets reposent sur des technologies durables, tels que le dessalement de l’eau de mer, l’énergie éolienne, la cogénération électrique (sans émissions de CO2) et la gestion pérenne des déchets. Le pôle d’enseignement et de recherche s’intéressera aux enjeux du développement et de la préservation de l’environnement et du littoral.

* Guelmim-Oued Noun Laâyoune-Sakia El Hamra, Dakhla-Oued Ed Dahab.